mercredi 29 novembre 2017

Gros chiffres aux mangeoires

Il y a plusieurs semaines déjà que des mouvements importants de certains passereaux sont signalés en France (Gros-bec, Mésange noire, Pinson du Nord, ...) et plus récemment Sizerins ; et constatés en Maine-et-Loire. La Mésange bleue, espèce plus commune, est sans doute celle qui est la plus abondante en cette fin d'automne.
Cela se concrétise lors des séances de baguage aux mangeoires avec d'ores et déjà des chiffres importants.
Trois sites sont suivis : Tiercé (Gilles), Cheffes (Emmanuel) et Saint-Pierre-en-Vaux (Sylvain). Entre 2 et 4 séances y ont été réalisées totalisant pour l'instant 148, 94 et 125 oiseaux bagués. A retenir 83 oiseaux différents le 26/11 à Tiercé en 4h de baguage et 78 le 19/11 à Cheffes.
La Mésange bleue domine avec 51, 47 et 54 captures. Suit la Mésange charbonnière avec 19, 27 et 35 baguages.
Ensuite, cela est variable selon les sites : 18 Mésanges noires et 35 Verdiers à Tiercé par ex, 11 Verdiers et 4 Mésanges huppées à St Pierre ; 2 Pics épeiches et 1 nonnette à Cheffes. Pinsons du Nord et Gros-becs sont présents également en petits effectifs.
Ce sont des ballets incessants aux mangeoires et avec la météo annoncée dans les jours à venir (gel nocturne), les mangeoires vont être bien garnies !

Gilles

vendredi 27 octobre 2017

Dortoir Bruants et diversité

Opération dortoir de bruants à Noyant : 132 captures entre hier soir et ce matin. 116 baguages et 16 contrôles dont 1 danois et 1 hollandais. Une partie des autres doit être de la session précédente mais à vérifier. Seulement 2 oiseaux bagués hier soir sont recapturés ce matin.
A nouveau un Pipit spioncelle hier soir , une nouvelle bouscarle et 2 mésanges bleues . Un épervier habitué des lieux vient faire son prélèvement sans doute quotidien dans la roselière, 3-4 plumées sont visibles dans les travées.
Egalement 2 hiboux des marais chassent à proximité.

Belle diversité ce matin avec 35 captures pour 10 espèces (hors bruants) dont 3 mésanges noires, 15 pouillots uniquement véloces :(, un Tarier pâtre, 8 mésanges bleues ...

Triplette de mésanges noires


Accenteur mouchet adulte : petites taches apicales blanchâtres sur les grandes couvertures et iris noisette rouge


Tarier pâtre

Gilles, Emmanuel, Gervais et Julien

mardi 17 octobre 2017

Octobre, le mois magique...


Les sessions de baguage se poursuivent à la faveur de conditions météo presque estivales ! Les vents d'Est sont généralement synonymes de passage migratoire important, et le mois d'octobre est une période propice aux activités de baguage...

Une 1ère session dans le cadre du suivi de la migration nocturne de l'Alouette des champs (programme SMAC) a permis la capture de 72 individus dans la nuit du 13 au 14/10. D'autres stations réparties dans l'Est de la France et en Gironde ont également enregistré de beaux résultats ce même wkend. On attend un nouveau créneau favorable (nuit claire, lune gibbeuse, vent de nord-est) pour ressortir les filets...!

En l'absence de Gillou, une sessions PHENO a été programmée le wkend dernier à Bré : malgré une météo au top, le nb d'oiseaux bagués est resté assez faible (une 60aine) et dominé sans surprise par la Fauvette à tête noire et le Pouillot véloce.

Enfin, hier soir, une nouvelle séance de baguage dans la roselière d'Andard a permis la capture de 80 oiseaux dont une 50aine de Bruants des roseaux. Egalement 20 Pouillots véloces dont un individu très pâle apparenté à une ssp. nordique de type "tristis"...

 
Pouillot véloce "sibérien" Phylloscopus collybita cf. tristis, super photos de Robert !
Qlq éléments frappants : manteau/dos gris-brun pâle, ventre blanc pur, poitrine chamois, absence totale de jaune/vert sur le corps hormis fin liseré vert sur les rémiges, sourcil crème et cercle périoculaire blanc net, lores sombres...

Il restait aussi une Rousserolle effarvatte dans la roselière, un jeune oiseau peu engraissé (dépêche toi mon gars !). Et aussi cette petite surprise de fin de session, venue casser la croûte sur les vasières...
Bécassine des marais Gallinago Gallinago

Sylv1, avec la complicité de Robert, Sylvie et Jacques

mardi 10 octobre 2017

La saison EMBSCH est lancée !

Départ tonitruant du suivi des dortoirs de bruants des roseaux dans les roselières du département, avec 2 premières sessions organisées à Andard et Noyant la semaine dernière.

Sur le 1er site, la roselière est en eau (!). Un petit dortoir commence à se constituer dans la partie sud du marais (34 bruants capturés le 6/10 dont 2 contrôles : un oiseau FRP hors site et 1 oiseau de l'hiver dernier). Dans les filets le même soir : une 10aine de Pouillots véloces et autant de bouscarles ! Les Râles d'eau semblent déjà bien présents et se laissent observer furtivement en bordure de roselière...

Également une dernière Rousserolle effarvatte bien grassouillette.

Sur Noyant, les bruants de passage semblent déjà avoir investi la roselière et le petit dispositif de capture installé le 7/10 (5 filets) a permis la capture de 131 individus !!! Du jamais vu à cette date, et nous ne sommes qu'au début du passage migratoire !

Poursuite des opérations sur les 2 sites selon fenêtres météo...

Sylv1 & Sam

jeudi 5 octobre 2017

Migration nocturne

Reprise de migration hier après la dépression. Près de 100 captures avec majorité de fauvettes à tête noire, pouillots véloces et rougegorges. Encore 1 Phragmite des joncs bien gras, 6 rousserolles effarvattes dont une anglaise et une qui nous a fait douter avec une rousserolle des buissons en raison de son aile courte (RP2). Et a nécessité de longues discussions et recherches doc.


L'après midi a été consacré aux échanges afin de trancher.

commentaires de Samuel : "en y regardant de plus prés, je ne pense pas que ce soit une buissons...notamment la P2, bien qu'elle soit courte, elle tombe entre P4 et P5. il faudrait qu'elle soit au-dessus de P5 pour exclure totalement scirpaceus... (cf pièce jointe)
de plus je trouve que le sourcil ne colle pas (il est très peu prononcé)
les tertiaires ne forment pas une zone de teinte unie (aspect "propre" voire brillant de l'aile chez dumetorum) "

De François Bouzendorf :
"les autres éléments qui pourraient coller (petite aile, teinte générale de l'oiseau, couleur des pattes) ne sont pas assez convaincants à mon sens pour en faire une buissons
L'aile ouverte montre que RP4 et 5 ne sont pas émarginées. Si elle l'étaient, l'émargination sur RP4 serait plus courte que sur RP3, et encore plus petite sur RP5. Pour moi il n'y en a pas du tout.

Ce qui est étonnant, c'est que RP2 parait plus courte que RP5 sur l'aile ouverte. Mais sur le profil, avec les plumes bien rangées, elle est plus longue (Cf numérotation en PJ) ! Du coup ça ne colle pas non plus. 
Moi quand je fais ce type de formule alaire, je laisse l'aile à peine ouverte pour comparer RP2 et RP5 quasiment dans le même axe, pas en écartant car on n'a pas la même perspective.

Pour le reste, le profil de tête ne fait pas trop buisson, et le sourcil n'est pas très marqué, au point que le cercle oculaire supérieur est visible.

Donc pour moi je reste sur 1 rousserolle effarvatte."

Cela démontre bien la difficulté d'identifier certains oiseaux (cf l'hypolais bottée de l'an passé), de la nécessité de se remettre en question tout le temps et de potasser sans arrêt pour mémoriser les critères.

Egalement cette belle grive musicienne !

Maintenant en route pour Ouessant pour 15 jours, où nous installons une station de baguage.
Merci à Gervais, Sam, Edouard et François pour leur aide !
Gilles

samedi 23 septembre 2017

Toujours des fauvettes mais pas que !

Une centaine de fauvettes à tête noire lors de la séance de mercredi et ce matin. 17 pouillots véloces, 12 rougegorges, 2 bouscarles et des bricoles pour un total de 143 captures.
Encore 2 rousserolles effarvattes. Toujours pas de contrôles étrangers ni de raretés (çà bouge bien pourtant dans le Nord). En revanche, parmi nos plus petits passereaux et tellement sympas, 3 mésanges à longue queue et 1 roitelet triple bandeau. Au moins 5.6 gr le gaillard !



Merci à Damien, Elise et Marine
Gilles